Accueil du site > Le Coing > A propos du coing > Vieux dictons, remèdes et proverbes

Vieux dictons, remèdes et proverbes


Les apothicaires en des temps révolus confectionnaient de singuliers remèdes.

Selon Sainte Hildegarde :

  • “Les coings bouillis ou rôtis sont indiqués pour soulager la sécrétion exagérée de la salive.”

Armand de Villeneuve :

  • “Lui, préfère les coings broyés dans du bon vin (de Cotignac) pour les estomacs très délicats.”

Delechamp déclare :

  • “Si une femme enceinte mange des coings, elle aura un enfant industrieux et de bon esprit.”

Quelle chance vous avez, mesdames de vivre à Cotignac !


Un dicton provençal :

  • “Quand plöou lou proumie de maï, de coudoun n’i a pas gaï
    Quand plöou lou dous, soun vermenous
    Qund plöou lou très, n’i a pas gès !”

Traduction : “Quand il pleut le premier mai, de coings il n’y en a guère. Quand il pleut le deux, ils sont véreux. Quand il pleut le trois, il n’y en a pas du tout !” . (l’Armana prouvençaou de l860)

Notre commentaire : Météo à surveiller début mai !



Documents joints

Dans cette rubrique

Le Comité du Coing de Cotignac est aussi sur